Blogging

9 façons de booster le chargement des pages d’un blog

Par Darty | 16/05/2019


1.346k hits...

Partager cet article

Translate this page


Imaginez que vous visitiez un site où le chargement de chaque page prenait plusieurs secondes.

Frustrant, n’est-ce pas ?

La mauvaise nouvelle est que beaucoup de blogueurs compliquent leurs blogs et augmentent le temps de chargement de leurs pages sans le savoir.

Ils pensent impressionner leurs visiteurs en mettant plusieurs plugins et widgets sur leurs blogs.

C’est vrai que ça marche.

Mais ça ne peut pas marcher si le visiteur n’a même pas vu la page car elle a mis trop de temps à charger.

Tous blogueur doit bien optimiser le temps de chargement de son blog pour plus d’expérience utilisateurs.

Bonjour, je m’appelle Jeff Mulumba du blog Masterduweb. Et dans cet article invité, je vais vous montrer comment réduire le temps de chargement d’un blog.

Voici comment réduire le temps de chargement d’un blog

1. Supprimer les plugins indésirables


Les plates-formes de publication de blogs et les systèmes de gestion de contenu tels que WordPress prennent généralement en charge de nombreux plug – ins prêts à l’emploi, ce qui facilite la mise en œuvre de toutes sortes de fonctionnalités.

Vous pouvez utiliser un widget de réservation en ligne, créer des formulaires d’inscription personnalisés, créer des pages d’arrivée impressionnantes, sans écrire une seule ligne de code tout le temps. Il suffit d’utiliser la barre de recherche intégrée pour trouver rapidement un plugin qui répond à vos besoins.

Cependant, utiliser des plugins peut être une arme à double tranchant.

ne pouvez pas simplement charger votre site Web avec autant de plugins que vous le souhaitez.

Trop de plugins dans une page peuvent gruger les ressources du serveur et ralentir votre site.

Si vous n’avez jamais porté une grande attention à votre bibliothèque de plug-ins, il est probable que vous ayez installé des plug-ins redondants dotés de fonctionnalités de base similaires.

Vous penseriez que WordPress vous avertira si vous êtes sur le point d’installer plusieurs plugins du même type.

Malheureusement, ce n’est pas le cas.

A lire: Top 13 meilleurs jeux de société adultes en 2019

2. Recherchez les plugins qui font plus

Pendant que nous sommes sur les plugins, parlons rapidement de vos choix de plugins.

Dans WordPress, moins il y a de plugins, mieux ce sera.

Autant que possible, recherchez des plug-ins pouvant porter plusieurs chapeaux plutôt que d’en installer un nouveau pour chaque fonctionnalité que vous souhaitez implémenter.

Par exemple, plutôt que d’utiliser des plug-ins distincts pour les formulaires de contact, les notations par étoiles, les critiques et la conception de pages de destination, utilisez simplement un plug-in, comme Elementor Page Builder, qui regroupe toutes ces fonctionnalités.

Après avoir éliminé les excédents de plug-ins de votre CMS, examinons un autre facteur susceptible de ralentir le fonctionnement de votre site Web.

A lire aussi: Meilleurs jeux de course 2019 : dix des meilleurs pour PC

3. Mettez à niveau votre plan d’hébergement


Pour les nouveaux blogueurs, il est très difficile de résister à un plan d’hébergement d’un dollar pour votre site Web.

Mais une fois que vous aurez commencé à générer des centaines, voire des milliers de visiteurs par mois, vous comprendrez pourquoi les sociétés d’hébergement proposent des forfaits à ce niveau de prix.

Ralentissements fréquents, temps d’arrêt, support client médiocre – voilà certains des inconvénients de choisir une solution d’hébergement Web bon marché. Cela est principalement dû au fait que les services d’hébergement d’un dollar utilisent généralement un matériel serveur de base sous-alimenté.

“Si vous êtes sérieux au sujet des blogs, votre site Web mérite mieux que le plan d’hébergement le moins cher.”

Faites vos recherches et recherchez des sociétés d’hébergement Web soutenues par de nombreuses critiques positives

En cas de doute, vous pouvez utiliser un outil tel que Pickuphost pour tester la vitesse de n’importe quel hôte que vous envisagez. Tout ce que vous avez à faire est de choisir votre fournisseur d’hébergement dans le menu déroulant, de sélectionner l’emplacement du serveur et de cliquer sur “Lancer le test”. Idéalement, vous devez choisir l’emplacement du serveur le plus proche de votre public cible.

4. Choisissez un meilleur thème


En parlant de bande passante, vous pouvez réduire les besoins en bande passante de votre site Web en choisissant un thème plus simple et minimaliste.

Les utilisateurs de WordPress devraient immédiatement comprendre ce dont je parle.

Après tout, la bibliothèque de thèmes WordPress contient déjà plusieurs thèmes minimalistes gratuits. Même les concepteurs de thèmes tiers proposent des tonnes de thèmes légers pouvant améliorer les performances de votre site Web.

La clé ici est de rechercher des thèmes qui ne sont pas couverts de détails visuels inutiles, tels que des curseurs d’image, des animations et des effets CSS.

Vous pouvez vérifier vous-même la présence de ces éléments en prévisualisant les thèmes, une fonctionnalité de base dans la plupart des marchés de thèmes, y compris le répertoire de thèmes WordPress.

Les thèmes pour enfants Genesis de Studiopress sont parmi mes thèmes préférés pour WordPress. Ils proposent des dizaines de thèmes minimalistes et compatibles avec les appareils mobiles, également compatibles avec l’ éditeur Gutenberg , l’éditeur de contenu par défaut pour WordPress version 5.0 et ultérieure. Plus important encore, ces thèmes vous aideront à atteindre des vitesses de chargement plus rapides pour votre site.

5. Optimiser vos images


Tous les éléments visuels ayant une incidence sur les performances de votre site Web ne sont pas intégrés dans votre thème.

Chaque image que vous téléchargez sur votre site Web, qu’il s’agisse du logo, des images, des boutons ou des infographies de votre site Web, augmente les besoins en bande passante de votre blog et, par conséquent, son impact sur les performances. Mais comme le contenu visuel est essentiel dans tous les blogs, vous ne pouvez pas simplement arrêter de pimenter vos messages avec des images. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser un outil de compression d’image tel que Kraken.io pour réduire la taille de vos images sans altération notable de la qualité.

7. Réduire le nombre de messages sur votre page d’accueil


Les CMS comme WordPress et les plates-formes d’édition de blogs ont souvent une pléthore de thèmes qui mettent en valeur les articles de blog dès le départ.

Si vous utilisez des images de haute qualité pour chaque publication, les utilisateurs auront inévitablement besoin de plus de temps pour charger votre page d’accueil.

Il est vrai que les navigateurs peuvent afficher les titres des articles de votre blog (y compris parfois une description ou les premières lignes de votre contenu) pendant le chargement des images. Mais cela diminue encore la fluidité globale de l’expérience utilisateur sur votre site Web. Sur le plan positif, la plupart des plateformes de sites Web et les systèmes de gestion de contenu vous permettent de réduire le nombre de publications affichées sur votre page d’accueil.

8. Ne pas inonder les lecteurs avec des annonces

Bien que les aperçus de publications sur votre page d’accueil puissent avoir un impact négatif sur votre vitesse de chargement, ils ont au moins un effet positif sur l’expérience de vos lecteurs.

Cependant, les annonces ne le font pas souvent.

S’il est vrai que les annonces sont certainement utiles pour monétiser un blog , vos lecteurs ne l’apprécieront probablement pas si vous perturbez leur expérience avec plusieurs annonces sur une seule page. Plus important encore, la mise en place d’annonces aux quatre coins de votre site Web entraînera une baisse de ses performances. Cela dit, il est préférable de laisser votre auditoire se concentrer sur les éléments importants de votre blog et de réduire au minimum les annonces.

9. Activer la mise en cache du site Web

Compresser des images, minimiser les annonces, la vitesse de chargement de votre site Web devrait être aussi rapide que jamais avec ces stratégies.

Mais ne vous détendez pas pour l’instant. Nous avons encore quelques stratégies à discuter qui vont augmenter encore la vitesse de chargement de votre site Web.

Avec la mise en cache de sites Web, votre blog peut se charger presque instantanément pour les visiteurs qui reviennent.

La mise en cache de sites Web fonctionne en permettant le stockage temporaire de données, notamment de scripts, d’images, de fichiers multimédias et d’autres formes de contenu téléchargeable, ce qui permet de réduire le nombre de requêtes HTTP qu’un navigateur doit effectuer. J’espère que ci vous travaillez sur ces 9 points que je viens de vous donner, votre blog va repartir du bon pied.



Laisser votre commetaire




2 Commentaires

Junior | 24/06/2019

Merci Darty pour ce blog. J'aime vraiment



Trésor | 24/06/2019

C'est qui Djeph Mulumba ?



Darty | 29/05/2019

Oui c'est lui